Zarhzä, Yolamif, Bazar et Bémols

Samedi 18 février – 20h00

Zarhzä

Des ondes fictives de la Radio Argendeuil (la Radio de l’Argent et du Deuil*) aux quatre coins de l’Hexagone, ZARHZÄ distille sa Pskratatouille Sonör : musique festive et métissée créée par des affamés de scènes et de voyages. Un groove puissant (contrebasse/batterie) catapulte des rythmiques ska-balkano-latines, dynamitées par des riffs de gratte racoleurs et des cuivres percutants. Il en ressort le timbre envoûtant de la clarinette klezmer et l’alchimie qui la mêle aux voix chantées, scandées ou rappées sur des textes accrocheurs, rebelles et fantaisistes.

Bazar et Bémols

Le quartet présente sur scène les chansons de ses trois albums et de son prochain EP « Parfum des temps » prévu pour 2023. Contrebasse, guitare jazz, classique ou manouche, trompette, congas, batterie naturelle et électro se mélangent tout au long du concert et la chanson française se transforme en tour du monde. Trois chanteurs et quatre musiciens rieurs et vitaminés rafraichissent le spectateur pendant l’ensemble du spectacle. Le public en sort toujours embaumé d’un parfum d’été !

Yolamif

Créé en 2017, Yolamif est un groupe de Power Techno, associant ingénieusement le psychédélisme rock de la guitare à une section rythmique reprenant les codes de la psytrance et de la techno. Le résultat tend vers une musique électronique créée à partir d’instruments, rejoignant ainsi la démarche d’une certaine scène jazz londonienne, à l’image de groupes comme The Comet is Coming. Si la violence de l’électro est d’une perfection programmée, Yolamif habite ses chansons et livre en live des interprétations corporelles qui n’indiffèrent jamais. Le tempo élevé des prestations live fait couler la sueur et monter l’adrénaline, compactant le public morceau après morceau, le poussant à ne devenir qu’un bloc animal assoiffé de plus de musique.

Billetterie Weezevent