BIGA*RANX + ALVAN

Vendredi 06 décembre – 20h30

Biga*Ranx

Né en France en 1988, Biga*Ranx se tourne très tôt vers les sonorités jamaïcaines. Son attention se porte sur les rythmes de Yellowman et de DJ Screw. Dès l’âge de 14 ans, il se consacre entièrement à la musique, se forgeant un style personnel à force de travail, d’écriture et de composition.
En 2008, Biga est adoubé par le singjay jamaïcain Joseph Cotton qui le baptise « Ranx », son entrée dans le monde du reggae est consacrée. Les deux hommes postent un freestyle sur internet qui s’avèrera être un énorme succès, enregistrant aujourd’hui près 2 million de vues.

En 2012, il part en Jamaïque dans le cadre de la réalisation d’un documentaire en collaboration avec Radio Nova et la chaine France Ô. Un résultat bluffant où il s’essaye avec succès au journalisme partant à la rencontre des acteurs majeurs de la musique jamaïcaine.

En 2014, le prodige du ragga-dub s’attèle à la réalisation de son troisième album. Sorti en 2015, Biga*Ranx livre avec “Nightbird” un album très personnel puisque l’artiste y est à la fois auteur et compositeur. Il mêle avec brio toutes les influences qu’il affectionne exprimant ainsi sa vision d’un Reggae à la fois raffiné et moderne. C’est sur cet album que l’on entend pour la première fois Biga*Ranx chanter en français.

En 2016, il reprend la route pour une nouvelle tournée des festivals et des salles qui s’achève par une date parisienne au Trianon en Janvier 2017. Entre deux dates, Biga*Ranx retourne en studio pour travailler sur ce nouvel album « 1988 ».

Avec « 1988 », Biga*Ranx propose un mélange de styles et d’influences toujours aussi unique et introspectif. Seul ou entouré d’invités prestigieux, le MC démontre encore une fois toute l’étendue de son talent et de sa créativité débordante.

Première partie assurée par Alvan

Le mariage de l’électronique et de l’organique, de la poésie et de l’euphorie, de paysages exotiques et de voyages intérieurs : bienvenue dans le monde d’Alvan. À 25 ans, il est déjà lauréat du BPM Contest, auteur d’un EP, Home, aux deux millions d’écoutes, et déjà en route pour d’autres productions accrocheuses.
Jeune prodige électro , à l’instar de Fakear ou Petit Biscuit, Alvan propose une musique chillwave, une électro qui intègre des sonorités world et des solos de guitare et ukuélé, instruments qu’il affectionne tout particulièrement.
Fraîchement signé sur le label électro de Warner, Big Beat Paris, il sort aujourd’hui « Damiana », un single qui sera incontestablement sa carte de visite. Les mots-clés ?
L’aventure, l’évasion, la rêverie, la nature… le tout sur des rythmes lancinants et une mélodie addictive, fruit du glissement d’un stylo sur les cordes du ukulélé. En invitée, la jeune chanteuse Velvet. Manifeste électro-pop, baptisé du même nom qu’une tisane aphrodisiaque sud-américaine, « Damiana » témoigne du talent d’Alvan, musicien à qui
les machines ne font pas peur et pour qui « les sonorités comptent plus que tout ». Son rêve ? Que sa musique « parle au plus grand nombre ». Et si un jour il peut jouer de la guitare aux côtés de Slash, il ne dira pas non. On l’aura compris, Alvan est du genre fidèle à ses idoles, enrichissant sans cesse ses influences, au fil de ses explorations culturelles.

Billetterie Weezevent